Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 07:14

Cela-n'explique-ceci-From-point-to-point-oeuvres Cela n'explique ceci vue de détail  > Les boules Nîmoises "Une = deux" (sol), Jean Michel Sanejouand "Danse lascive" 2008, Lisa Mc Lure "finir au bout de ficelle" 1986, Claude Viallat "sans titre" 2008.

 

Le titre est "Cela n'explique ceci" est le thème de l'exposition ainsi que le titre des assemblages présentées dans la galerie du 2 +2 place de la Calade à Nîmes.

"À considérer que le Jeu et l'Art sont bien ceci et bien cela on peut se dire : cela est Jeu ou ceci est Jeu, donc ceci ne sera Art et cela ne sera Art. Avec ce logique raisonnement si l'on n'a reculé, on a guère avancé. Et cela n'explique pas ceci qui a muri  sous le compost des lectures de Lewis Carroll, Alphonse Allais et des raisonnements formels de Max Bill, de François Morellet et autres acteurs,
designers, artistes, architectes, sportifs, et amis qui furent associés sur les divers terrains du Maine et Loire, de Bretagne de belgique et du Languedoc-Roussillon aux touchés variés de la pratique des boules.

 

ŒUVRES DES ARTISTES PRÉSENTÉES

Thomas Bernardet (Photo), Rodolphe Huguet (Objets), Mon grand père s'appelait George Gardet (assemblage), Frédéric Pradeau (papier), Lisa McLure (sculpture), Pierre Reimer (revue), Collectif Revuegod (photos), Jean Michel Sanejouand (photo), Claude Viallat (peinture).


Une-egal-deux-From-point-to-Boules-art.jpg

Cela n'explique ceci vue de détail  "Une lancée égale deux roulées". Projet artistique mené par from point to point avec les soutiens artistiques et balistiques de Jérome Lart, Patrick Saytour, Claude Viallat, Alexandre Vorovief.  ©® 2011 studio Point to Point ©® 2011.

 

 

L'exposition se détermine par le titre Cela n'explique pas ceci. Elle montre plusieurs actions qui se référent à la variété interactive de territoires artistiques choisie et la toute aussi variée vie quotidienne. Elle présente sept travaux x 2 nommés par un même titre ceci n'explique cela

Elle n'a pas eu de vernissage ce qui est une volonté de présenter la galerie comme un laboratoire . À cela il a semblé préférable d'organiser un tournoi de boules Nîmoises  pendant l'exposition en date du 24 février 2011, où chacun pourra participer avant  de se rendre au Carré d'Art.    


Une=deux-from-point-to-art

Cela n'explique pas ceci 05/7 le cadre dans lequelle se joue La boule Nîmoise que l'on peut pratiquer dans la galerie."revuegod-design"

 

La-boule-nimoise-From-point-to-point-lancé-copie-1 La-boule-nimoise-From-point-to-point-lance


LA BOULE NÎMOISE : UNE = 2


À l'instar de ces prédécesseurs : boule de fort, bretonne, provençale, pétanque et autres ; le but de ce jeu est d'associer des joueurs individuellement ou en équipe qui confrontent leur adresse en s'approchant au plus près d'un but. L'objectif étant pour chaque joueur de marquer des points en plaçant ses boules au plus près du maître* (1).
Ce jeu s'organise dans un cadre tracé sur un terrain à géométries variables, en extérieur ou intérieur. Le maître est le point mire de chaque équipe. Chaque joueur est équipé de deux boules, voir trois pour les terrains larges. (Voir Photos).

La partie se déroule comme suit :
-L'équipe qui gagne le tirage au sort fait à pile ou face lance la patate*
(1)
à l'intérieur du tracé. s'il rate son geste et que celle-ci sort du périmètre c'est son adversaire qui prend la main.
-Une fois la patate stabilisée le joueur s'avance sur le but, choisi un angle de lancement
puis positionne ses pieds joints* (2) de façons à avoir la patate au dos* (3) de son corps.
-La boule dans la paume, la rainure perpendiculairement au sol*(4),
les jambes jointes* (5) et pliées il l'a fait rouler devant lui tout en dégageant rapidement sa personne du terrain pour laisser la boule qui se divise en hémisphère gauche et droit pratiquant des circonvolutions pour se rapprocher du but* (5).
-Le second joueur procède de même en s'appliquant à être au plus près de la patate. L'équipe des joueurs la plus éloignée du but recommence jusqu'à s'approcher du but pour gagner le point ; ci-fait ! l'adversaire jouera pour les mêmes raisons, et, ainsi de suite jusqu'à épuisement de ses boules.
-Toutes les boules une fois lancées, on comptabilise chaque hémisphère qui se fixe au plus près de la maîtresse*
(1). La partie s'achève en 9, 11, ou 13 points selon le temps disponible des adversaires. Deux à quatre joueurs sont recommandés pour jouer danss les petits
tracés, quatre à huit et plus pour les grands.

 


Particularités et précisions :

* (1) Le but ou le maître est une pomme de terre dite patate choisie pour sa forme et sa couleur en contraste du carré tracé. * La patate est la maîtresse du jeu, si on l'a sort de son cadre le jeu est annulé.
* (2) pés tanqués" comme dit l'ancêtre.
* (3) au cul.
* (4) Photo de positionnement.
* (5)
Les pieds joints donne pés tanqués en patois local.

* (6) Toute boule touchant son propriétaire pendant sa course est annulée.

Boule-Nimoise-From-point-to-point-mesure.jpgLa mesure : instrument qui règle les certitudes divergentes des joueurs vis à vis de la boule placée au plus près de la maîtresse* (1).

 

Cela-n-explique-ceci-from-point-to-art-contemporain.jpg

Cela n'explique ceci 01/7 Revuegod assemblage 2011. (Pierre Reimer offset sur vitre mercedes Benz & revuegod photonumérique)

La proposition C.n' xp C. 01/7 ou le numéro du jour, du magazine de la galerie Agnèsb. : spécial de Pierre Reimer distribué gratuitement est présenté avec une photographie originale de revuegod qui utilise le journal et sa proposition originale de 2008.

    

CELA N'EXPLIQUE CECI

SAMEDI 12 FÉVRIER AU 12 MARS 2011 

FROM POINT TO POINT

2 + 2 PLACE DE LA CALADE

30000 NÎMES FRANCE

frompointtopoint (@) gmail.com

Horaires  Mardi Marcredi Jeudi Vendredi Samedi 14 h - 19h. + R/V

 

Dans la galerie les œuvres proposent une circulation réglée en adéquation à la thématique.
Chaque présentation agit de même deux à deux pour tisser avec les autres œuvres présentées dans l'espace de la galerie des rencontres qui outrepassent les désirs.


 

Thomas Bernardet (Photo), Rodolphe Huguet (Objets), Mon grand père s'appelait George Gardet (assemblage), Frédéric Pradeau (papier), Lisa McLure (sculpture), Pierre Reimer (revue), Collectif Revuegod (photos), Jean Michel Sanejouand (photo), Claude Viallat (peinture).


 
 

 

La boule nîmoise Lancement AVAAGR 04/11 Voir la règle du jeu milieu de page. (l'animation fonctionne avec firefox)

 

CELA N EST PAS CECI-from-point-to point

Cela n'explique ceci 07/7 assemblage [In:out]  2011

© ® Studio Point to point

Partager cet article

Repost 0
Published by Point To Point - dans FROM POINT TO POINT
commenter cet article

commentaires