Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 02:35
"Félix" de Patrick Saytour Galerie In_extenso Clermont-Ferrand

Du 29 octobre - 21 novembre 2009 / 29 october - 27 november 2009
du mardi au samedi, de 14h à 18h / from tuesday to saturday, from 2 to 6pm.


Les petits bouts de phrases que Patrick Saytour n'a pas dites il y a ce qui tombe il y a ce qui tien il y a beaucoup d'espace entre tout ça cette armure est mûre pour midi j'avais trois rendez-vous je ne puis faire qu'un repas un passeur a besoin de la repasseuse le définitif  sépare l'avant de l'arrière j'ai retrouvé mon panier à linge en plastique jaune dans le film de Stanley Kubrick "Shining" en multipliant la masse de l'un, j'ai trois œuvres et modèles sont pris par les deux bouts la peinture s'arrime au mur tâtonné tant de néant dénote  je contrains, puis je le retourne St Félix c'est sur une départementale, mais laquelle des deux côtés, un même trottoir formel et réflexif la pause c'est comme la pisse il faut avoir conscience de sa périphérie                                                                         je préfère le couper réécrire, ce n’est pas recopier désolé je serai pô complice de ce massacre refaire c’est jouer la défaite de l’identique la bouteille de rosée est pliée, vous en voulez un autre Academy of Motion Picture Arts and Sciences est le nom de mon chat                                                                      sa chatte est d'une grande volonté espérons tout le monde s'est fait avant le jour



Vues partielles de l'exposition de Patrick Saytour Galerie In_extenso Clermont Ferrand 2009.











À propos de l'exposition.


Ceci n’est pas une exposition


Parce que Felix a des oreilles en pointe, Patrick Saytour l’a préféré à Mickey dont la rondeur des siennes ne pouvaitpas servir de bon « motif » à une peinture « abstraite irrécupérable[1] ». Ce que démentirait peut-être un Claude Viallat, compagnon de route au sein du fulgurant Supports surfaces[2] (il en fallut beaucoup moins pour qu’un Mondrian se fâche définitivement avec Theo van Doesburg qui eu l’audace d’utiliser la diagonale). Trêve d’histoires passés, la peinture de Patrick Saytour ne peut tout d’abord pas être qualifiée d’abstraite et puis certainement pas non plus de réaliste, elle n’est pas actuelle ni même « moderne ». La peinture de Patrick Saytour se suffit à elle-même, au sens épicurien du terme : "C'est un grand bien, à notre sens, de savoir se suffire à soi même, non pas qu'il faille toujours vivre de peu, mais afin que, si nous ne possédons pas beaucoup, nous sachions nous contenter de peu, bien convaincus que ceux qui jouissent le plus de l’opulence en ont le moins besoin."[3]. La série intitulée Felix n’échappe pas à la règle ou plutôt aux revendications de l’artiste : ne pas se figer, ne pas imposer un style, ne pas prendre une posture, pouvoir travailler librement. Ni abstraites, ni réalistes, malgré l’archétype utilisé[4], ces peintures se situent dans l’interstice des deux, ou plutôt dans le pli, là ou les choses se recouvrent et se découvrent. Les images proposées par quatre comme pliées ont été peintes séparément sans soucis de reconstituer la figure de Félix. Une fois recomposé, le tableau garde comme une mémoire formelle de cette figure, ce qui importe peu finalement, car l’important est plutôt le cheminement. L’impression d’aboutissement n’étant que l’illusion offerte par l’exposition, le travail de Patrick Saytour n’est jamais terminé, ceci n’est pas une exposition…


Matial Déflcieux.

 

[1] Inès Champey in Patrick Saytour, Musée de l’objet, 2000 [2] Support surface une des dernières avant-gardes française si ce n’est la dernière, créé en 1968, elle durera 10 mois en quatre expositions. Support surface fut composé de Vincent Bioulès, Louis Cane, Marc Devade, Daniel Dezeuze, Noël Dolla, Jean-Pierre Pincemin, Patrick Saytour, André Valensi et Claude Viallat [3] Epicure, Lettre à Ménécéé [4] Felix le chat personnage créé dans les années 20 et supplanté par l’arrivée de Mickey Mouse en 1928

 

Merci-Patrick-Saytour-accrocheurs-In_Extenso-Point-to-Point.jpg

 


Sur la photographie à l'entrée de l'association In-extenso, les personnes qui ont permis la réalisation de l'exposition "Félix" (de Gauche à droite) - Patrick Saytour, Martial Déflacieux, Philippe Pannetier, Marc Géneix, Sébastien Maloberti.
Remerciements particuliers à Ségolène, au DRAC Auvergne, ainsi que les personnes qui ont assisté à la sympathique exposition.  [ C'est à la demande de L'un des protagoniste de l'exposition que fut tramé la photo. ]




 

 

Retour à la page pilote de Patrick Saytour Cliquez ici.    


 

             

© studio point to point XXI°   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Studio point to point - dans patrick saytour
commenter cet article

commentaires