Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 01:38

 

Drawing-Jail-Art-Prison-Mexicain-Dessin-Point-to-Point-Stud.jpg

 

Paños Chicanos Endroit II

 

Chicanos-Exposition-Art-Contemporain-France-Point-to-Point-.jpg

 

Vue partielle de l'exposition

 

Chicanos-Art-Contemporain-Nimes-Point-to-Point-Studio.jpg

 

Paños Chicanos Endroit I

 

Nimes-art-Prison-Jail-Art-Reno-Leplat-Torti-PointtoPoint-St.jpgFrom Point to Point présente "Paños"; dessins réalisés sur les mouchoirs par les chicanos des prisons américaines collectés et présentés par Reno Leplat-Torti

 

Depuis, que le 13 septembre 1913, jour où le prisonnier Bartolo El Chuy Chavez fit part aux détenus qui partageaient sa station: dont le fameux illustrateur Guillermo García, de son envie de gloire. Que, sur le foulard que lui tendit le héros, le dessinateur charbonna lieu et heure au squelette sans tête qui illustra son rêve de bataille, en échange de tabac qui enfumait les visages. Que le corps de Bartolo El Chuy Chavez se coucha sans lumière dans la prison du Durango. Que les paillasses faiblirent sous le poids des hommes. Que dimanche sonna matines ; qu'aurore la blanche entra dans la cellule, qu'au centre de la carrée reposait sur le fichu au dessin noir l'unique tête de Bartolo El Chuy Chavez.


On peut concevoir que c'est dans cette cellule, lors de la Révolution Mexicaine, qu'il faut trouver l'origine des caractères qui définissent l'art du "paño": ce mot espagnol qui porte le signifié: "chiffon, fichu, mouchoir" aujourd'hui donné plié repassé aux pénitents mexicains purgeant leur peine et déveine dans les cellules des États-Unis d'Amérique du Texas, d'Arizona, de Californie. Les prisonniers le conservent soigneusement afin de le remettre à un détenu qui maîtrise l'écoute des vœux de ses comparses dont il prendra à les charges , contre cigarettes, savon… ou services, pour travailler le carré vierge de son stylos à bille, de ses crayons aux multiples couleurs. Naïves, brutes ou raffinées, les lignes qui marquent le tissu s'attachent à la transposition des rêves, des désirs, des cauchemars, des violences, des prières, des emblèmes… qui s'imposent au prisonnier. Reproduites par le magicien-charmeur, ses pensées sont destinnées à être partagées à communiquer de l'amour à l'autre de lui autorisé par la transsubstantiation le partage.


 

GALERIE CHANTIER BOITE NOIRE  ET GALERIE FROM POINT TO POINT
Cabinet FERRI Associés - Cabinet Chantal Clauzel

Présenterons

 

PAÑOS–Jail Art, CHICANOS

de
Reno Leplat-Torti´collection

Exposition 10-25 Septembre 2013

vernissage 14 septembre 13/21 H

Montpellier – Nîmes

             

© studio point to point XXI°    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Studio Point To Point - dans ART CONTEMPORAIN FROM POINT TO POINT
commenter cet article

commentaires